02.10 2017

Tout savoir sur l'assurance et responsabilité civile du cheval

Tout savoir sur l'assurance et responsabilité civile du cheval

Comptez-vous offrir un cheval à votre enfant à l'occasion de ses 18 ans ? Attention, l'animal doit être assuré contre les dommages qu'il peut causer autour de lui. Important, avant d'acheter un cheval moins cher, assurez-vous qu'il est éligible à un contrat d'assurance ou une extension de garantie sur un contrat existant.

La garantie cheval dans l'assurance MRH

Votre assurance multirisque habitation couvre la responsabilité civile de vos animaux de compagnie : chiens, chats, cochon d'Inde, etc. Les chevaux et les poneys, à cause de leur taille n'en font pas souvent partie, mais tout dépend de votre assureur. Dans la plupart des cas, pour assurer ces animaux, il vous faut souscrire une option « cheval » supplémentaire pour seulement quelques dizaines d'euros par an. Ainsi, ils seront automatiquement couverts au même titre que votre chat ou votre chien.

Si votre cheval profite d'une votre garantie responsabilité civile, il sera couvert pour tous les dégâts qu'il peut causer à autrui : casse du pare-brise du voisin, saccage de jardin, mais pas de la même façon qu'avec les autres animaux domestiques. Puisque les chevaux sont potentiellement destructifs, il est possible que de nombreuses restrictions soient de mise : promenades jusqu'à quelques kilomètres de l'habitation, mise en place de dispositifs de sécurité, etc.

Les autres garanties responsabilité civile pour un cheval

À part la garantie offerte par l'assurance habitation, il existe deux types d'assurance responsabilité civile pour les chevaux.

•   La RCPE (responsabilité civile de propriétaire d'équidé), qui couvre tout accident causé hors action d'équitation , lorsque le cheval n'est pas monté.

•   La Responsabilité civile en action d'équitation : qui prend en charge tous les dégâts pouvant être causés par le couple cavalier-cheval, que l'animal soit monté ou non.

Vous pouvez aussi assurer la responsabilité civile de votre cheval à travers l'assurance cheval « tous risques » laquelle comprend d'autres couvertures intéressantes comme la garantie décès ou la garantie vol. Notez que dans ce dernier cas, votre cheval profitera d'une localisation en temps réel (grâce à des puces électroniques). En matière d'assurance cheval tous risques, si vous possédez plusieurs chevaux, il est également possible de souscrire un contrat pour le groupe. Retrouvez également plus d'information dans ce guide http://www.guide-assurance.site pour mieux choisir votre garantie cheval.

Les conditions pour souscrire une assurance responsabilité civile chevaux

Si la responsabilité civile peut être souscrite à tout moment, la garantie cheval doit être souscrite avant que l'animal atteigne un certain âge : avant 14 ans chez la majorité des assureurs. Certains assureurs proposent toutefois une assurance cheval dès les 3 ou 6 mois pour couvrir l'animal jusqu'à ses 18 ou 19 ans.

Si l'âge est essentiel, la valeur du cheval est toute aussi importante. Généralement, seuls les chevaux de loisir coûtant entre 1 500 et 10 000 € peuvent bénéficier d'une assurance. En matière d'assurance cheval, il se peut aussi que votre assureur applique un « délai de carence ». Il s'agit d'un laps de temps pendant lequel l'assurance ne prend pas encore effet. Si votre cheval commet des dégâts pendant cette période, l'indemnisation de la victime est totalement à votre charge.